L'absentéisme progresse encore en France : les secteurs et les régions les plus touchés

L'année 2022 a marqué une nouvelle progression de l'absentéisme au sein des entreprises françaises, une tendance qui s'affirme depuis la fin de la pandémie de COVID-19. Selon une étude annuelle réalisée par le cabinet de conseil WTW, le taux d'absentéisme s'est élevé à 5,3 % en 2022, contre 4,9 % en 2021, soit une augmentation de 9,2 %. Cette hausse de l'absentéisme a été observée dans divers secteurs et catégories de salariés, témoignant de son impact généralisé sur le monde du travail, rapporte BFM TV, le 31 août 2023.

En 2022, 42 % des salariés ont été en arrêt maladie au moins une fois au cours de l'année, comparé à 34 % en 2021. Ce phénomène touche désormais un éventail plus large de secteurs et de catégories de salariés, mettant en lumière un changement significatif de la dynamique au sein du marché du travail. Les entreprises de services en informatique, de la finance, et de l'assurance ont particulièrement été touchées, tout comme les cadres et les professions intermédiaires, dont l'absentéisme a augmenté de 14 %.

En détaillant davantage ces chiffres, on constate que 46 % des professions intermédiaires et 30 % des cadres ont été en arrêt maladie en 2022, contre 35 % et 23 % en 2021, respectivement. Les arrêts de courte durée, de moins de 7 jours, représentent la majorité, soit 58 % du total, tandis que 4 % des arrêts ont dépassé les 90 jours. Le vendredi se distingue comme le jour de la semaine où l'absentéisme est le plus élevé, quel que soit le secteur ou la catégorie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite