L'actrice de "Stranger Things" Millie Bobby Brown (encore) victime de cyberharcèlement

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A 14 ans, Millie Bobby Brown a été obligée de désactiver son compte Twitter après avoir été transformée en un étrange mème "anti-gay", avec des milliers d'internautes lui attribuant de faux commentaires homophobes et racistes - "vraisemblablement dans une tentative de 'satire'", précise Glamour UK.

A l'origine, ce tweet falacieux : "J'ai vu Millie Bobby Brown à l'aéroport et j'ai demandé une photo et elle a dit 'seulement si tu enlèves le hijab' et j'ai dit 'c'est ma foi' et elle l'a agressivement retiré de ma tête et l'a piétiné". Et un hashtag: #TakeDownMillieBobbieBrown. Quatre ans plus tard, en parallèle de la sortie de la saison 4 de Stranger Things, le cyberharcèlement est de retour, bien que l'actrice continue de rester loin du réseau social.

"Des récits nuisibles"

Nombreux·ses sont les fans à défendre la jeune femme - et heureusement.

Un tweet viral, qui a reçu près de 17 000 likes et plus de 1 000 retweets, résume parfaitement la situation : "La façon dont Twitter parle de Millie Bobby Brown est si désagréable que je sais que nous allons recevoir des excuses publiques dans 10 ans, lorsqu'elle sera plus éloignée de cette situation et qu'elle commencera à dire à quel point tout le monde l'a mal traitée", déplore une jeune femme.

Elle dresse d'ailleurs un parallèle pertinent avec le harcèlement misogyne subi par Britney Spears dans les années 2000. "Vous vous êtes tous excusés auprès de Britney ou avez condamné les gens...

Lire la suite


À lire aussi

Millie Bobby Brown n'a que 14 ans et elle est (déjà) cyber-harcelée
L'actrice de "Obi-Wan Kenobi" Moses Ingram victime de cyberharcèlement raciste
Millie Bobby Brown ("Stranger Things") flingue l'hypersexualisation "dégueu" dont elle souffre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles