Lady Di : le médecin qui a tenté de la sauver le soir de sa mort se confie pour la première fois sur ce tragique événement

·1 min de lecture

Ancienne épouse du prince Charles, avec qui elle a donné naissance aux princes William et Harry durant leur union, Diana Spencer est morte suite à un tragique accident sous le pont de l'Alma à Paris le 31 août 1997. Ce jour-là, le chauffeur du véhicule dans lequel elle se trouvait roulait à une vitesse excessive pour tenter de fuir les paparazzis qui la poursuivaient. Au final, la voiture s’est violemment encastrée dans l’un des pylônes, ce qui a coûté la vie à Lady Di, et à son compagnon Dodi Al-Fayed. Cependant, la princesse de Galles n'a pas été tuée sur le coup, puisqu'elle fut prise en charge par le Docteur Monsef Dahman à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Interrogé le 18 juin 2021 par le Daily Mail, le médecin s'est confié pour la première fois sur cet événement.

Âgé de seulement 33 ans au moment où Diana Spencer s'est retrouvée entre la vie et la mort, Monsef Dahman était de garde lorsque la mère des princes William et Harry est arrivée aux urgences de la Pitié-Salpêtrière vers 2 heures du matin. "Si je me souviens bien, c’était une journée assez calme. Je me reposais dans la salle de garde lorsque j’ai reçu un appel de Bruno Riou, l’anesthésiste de garde en chef, qui m’a dit de me rendre aux urgences. On ne m’a pas dit que c’était Lady Diana, mais qu’il y avait eu un grave accident impliquant une jeune femme," a indiqué le médecin dans les colonnes du tabloïd britannique.

"L’organisation de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière était très hiérarchisée. Ainsi, lorsque vous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles