Lady Diana : pourquoi la princesse était plus difficile à photographier à Saint-Tropez

Interrogé dans les colonnes de Gala le dimanche 24 juillet 2022, le photographe de presse Daniel Angeli, surnommé "le roi des paparazzi", est revenu sur le dernier séjour de la princesse Diana à Saint-Tropez. Invitée par son ami, Mohammed Al-Fayed, elle y passe en effet ses dernières vacances aux côtés de ses deux fils, William et Harry. Mais c'est aussi là-bas qu'elle fait la connaissance du fils de son ami, Dodi Al-Fayed. Ce dernier ne tardera pas à devenir son amant. Or c'est précisément à ce moment-là que le travail des paparazzi est devenu plus difficile. "C’est quand on s’est aperçus que Dodi Al-Fayed n’était pas simplement un ami que ça a commencé à être plus dur", a raconté Daniel Angeli, qui a si souvent photographié la princesse de Galles, au magazine. "Elle était devenue plus difficile à photographier", a-t-il révélé. Un constat qui détonne avec la première partie des vacances de la Princesse. "Au début, elle habitait chez le père de Dodi Al-Fayed et elle ne se gênait pas avec nous : elle passait sur le ponton, elle plongeait, elle se baignait avec ses enfants", a-t-il confié. "Ce n’était pas difficile de la photographier", a ajouté le paparazzi.

Une véritable chasse aux clichés commence alors. "C’était compliqué pour nous de les suivre, on avait loué un bateau parce qu'on craignait qu'ils aillent jusqu'en Sardaigne. C'est ce qui s'est passé d'ailleurs", a-t-il développé. Avant de poursuivre : "mais ce n’est pas moi qui ai fait les meilleures photos. Moi je devais rentrer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles