Lady Gaga : ce rôle de super-vilaine qu’elle serait sur le point d’accepter

©Samir Hussein/GettyImages

La production de « Joker : Folie à Deux », deuxième volet des aventures du clown maléfique, avance petit à petit. Dernière nouvelle : la chanteuse Lady Gaga serait en pourparlers pour camper l’un des rôles principaux du film.

Les nouvelles informations sur « Joker 2 », la suite du film mettant en scène Joaquin Phoenix dans le rôle de l’ennemi juré de Batman, se multiplient ces derniers jours. Début juin, on apprenait que le long-métrage, encore au stade de scénario, allait s’intituler « Joker : Folie à Deux » (en français dans le texte). Nous nous étions alors imaginé que le clown maléfique ne serait pas le seul protagoniste sur qui reposerait l’histoire et qu’il allait probablement partager l’affiche avec Harley Quinn… Interprété à l’écran par l’actrice australienne Margot Robbie depuis 2016, le personnage, une jeune femme déjantée adepte des combats rapprochés, est aussi connu pour former, dans les comics, un couple diabolique avec le Joker.

 

Un film tourné sous la forme d'une comédie musicale

 

Alors, Harley Quinn sera-t-elle au cœur de l’intrigue de ce nouveau volet ? A priori, oui ! C’est en tout cas ce que croit savoir « The Hollywood Reporter ». Dans un article paru le 13 juin, le média américain affirme même que la chanteuse Lady Gaga (saluée récemment pour ses performances d’actrice dans « A Star is Born » et « House of Gucci ») serait actuellement en pourparlers avec la production du film pour briguer le rôle ! Pourquoi ne pas reprendre Margot Robbie ? Parce que son personnage d’Harley Quinn appartient à un autre monde que celui dépeint dans le film « Joker », un monde où le clown diabolique n’est pas incarné par...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles