Laetitia Casta livre un discours décomplexant sur sa silhouette post-grossesse

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pas question de se cacher où d'avoir honte. Laetitia Casta assume les changements provoqués par ses grossesses sur son corps.

Mannequin sublime, actrice géniale et maman comblée. Laetitia Casta vient d’accueillir avec son mari Louis Garrel son quatrième enfant. Un petit garçon prénommé Azel. Interviewée dans les colonnes du magazine Marie-Claire, l’actrice en a profité pour livrer un message décomplexant sur ses kilos post-grossesse. À 43 ans, elle est désormais à la tête d’une tribu de 4 enfants. À 23 ans, elle donne naissance pour la première fois à une petite fille, Sahteene, fruit de sa relation avec le photographe Stéphane Sednaoui. Elle partage ensuite sa vie avec l’acteur italien Stefano Accorsi avec qui elle a deux enfants, Orlando en 2006 et Athéna en 2009. Leur petit frère Azel a quant à lui vu le jour en mars dernier. Ces 4 grossesses ont bien évidemment laissé des traces sur le corps de la belle actrice. Mais pas question pour elle d’en avoir honte.

Un message engagé

« On a tendance à demander aux femmes si elles ont retrouvé leur corps après leur grossesse. Je ne l’ai jamais perdu ! », ironise Laetitia Casta. Elle confie ensuite accepter totalement l’évolution de sa silhouette. « Il faut lui faire confiance, à ce corps, il est intéressant : dans la jeunesse, vous êtes quelque chose et, plus tard, autre chose, et il faut l’accepter », explique l’actrice avant de rappeler que ces changements sont complètement naturels. « Et en été, nos silhouettes, nos peaux sont plus agréables à vivre et à...

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles