Laetitia Milot : après son opération, elle remercie ses fans et poursuit son combat

Depuis qu'elle a rendu publique sa maladie, Laetitia Milot cherche à donner la parole à toutes les femmes atteintes, comme elle, d'endométriose. Cette pathologie concerne 10 à 15% de femmes entre 16 et 50 ans et peut causer de terribles douleurs pendant les cycles menstruels. Elle est également un sérieux frein pour celles désireuses d'enfanter. La comédienne mènera d'ailleurs un long combat avant de mettre au monde une petite Lyana en mai 2018. "Le combat continue, pour les autres et pour moi aussi. La maladie reprend le dessus malheureusement. Une grossesse ne guérit pas. On ne guérit pas de l'endométriose", confiait-elle émue quelques mois après. Samedi 23 novembre, l'actrice de 39 ans a d'ailleurs été hospitalisée d’urgence dans une clinique à Bordeaux. Une annonce faite par Laetitia Milot elle-même sur Instagram : "Avant que vous l’appreniez d’une manière peu élégante, j’ai subi une intervention chirurgicale contre l’endométriose. Je vous rassure tout va bien. Et le combat continue."

⋙ Laëtitia Milot : avec sa robe rouge au décolleté vertigineux, elle fait un retour incendiaire dans Danse avec les Stars

Deux jours plus tard, elle s'est à nouveau exprimée sur les réseaux sociaux afin de remercier ses nombreux fans pour tout leur soutien. "Merci pour tous vos messages qui m'ont beaucoup touchée, beaucoup trop de femmes subissent ce type d'intervention parfois seules et/ou souffrent en silence. Vos messages de soutien sont aussi pour toutes ces femmes merci à vous", a-t-elle écrit. La comédienne a ensuite remercié les équipes médicales et a appelé à poursuivre le combat contre la maladie. "Et merci à toutes les équipes qui œuvrent pour cette cause. Aujourd'hui, les femmes devraient pouvoir être prises en charge efficacement partout en France. C'est un des points sur lesquels nous travaillons actuellement avec l'association EndoFrance. Battons-nous, gardez espoir, force et courage. Je vous embrasse !", a-t-elle conclu dans un long message posté sur sa page Instagram.

A

(...) Cliquez ici pour voir la suite