L'aide-soignante d'un Ehpad Korian attaquée par son employeur à cause d'un tee-shirt militant

Pexels/Matthias Zomer

Cela faisait dix-sept ans que Nadia Boutmar travaillait comme aide-soignante dans un Ehpad. À 64 ans et alors qu'elle attendait de prendre sa retraite, cette professionnelle de la santé est attaquée par son employeur, Korian. Le numéro 1 des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes l'accuse "d'injure publique", comme le rapporte Le Parisien lundi 5 septembre 2022. Tout a commencé le 8 mars 2022 lorsqu'elle a participé à une manifestation en marge de la Journée nationale de lutte dans les Ehpad. Ce jour-là, selon nos confrères, Nadia Boutmar a rejoint des amis et d'autres aides-soignants avec un tee-shirt sur lequel était détourné le slogan de Korian. Sur son vêtement ? "Un doigt d’honneur en lieu et place du logo des cœurs entrelacés" et "'le fric à cœur' pour 'le soin à cœur'". Selon Le Parisien, une photo d'elle avec ce vêtement a été diffusée dans la presse locale, dans les pages de La Gazette en Yvelines, et a fortement agacé son établissement de L'île de Migneaux, situé dans les Yvelines. "Le fait que ce geste outrageant et vulgaire soit matérialisé par un détournement du logo Korian donne à cette injure une portée symbolique visant la société et l’ensemble des professionnels qui s’y investissent au quotidien", a écrit Me Emmanuel Daoud, l'avocat de Korian, dans son assignation dévoilée par Actu.fr, le 4 juillet 2022.

"Cette action a pour but de protéger les collaborateurs de Korian. Ces salariés en ont marre de voir leur entreprise traînée dans la boue (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite