"Je l'aime mon métier " : le témoignage touchant de Ludovic, éboueur et Tiktokeur, dans "Sept à Huit"

Screenshots

Il a le rire communicatif : Ludovic Franceschet arbore fièrement son gilet jaune devant la caméra de Sept à Huit, dimanche 18 septembre 2022. Invité par Audrey Crespo pour "Le Portrait de la Semaine", cet éboueur parisien est reçu pour parler de son métier. "Je suis le seul avec qui l'on peut parler de merde très facilement. Ça ne me choque pas plus que ça", lance-t-il dans un éclat de rire. Actif dans la rue, Ludovic Franceschet l'est aussi sur les réseaux sociaux. Sur TikTok, il tente de donner une certaine visibilité à ce métier parfois trop méprisé. Il y montre son quotidien, les déchets qui jonchent les rues, mais surtout sa fierté d'être éboueur. Sur le réseau social, il comptabilise 262.000 abonnés. Avec son contenu, cet éboueur a un objectif : "sensibiliser les jeunes à jeter à la poubelle", confie-t-il à Sept à Huit. Des anecdotes et des confidences, c'est précisément ce que va livrer Ludovic Franceschet sur le plateau de TF1.

Questionné sur ce qu'il ramasse le plus souvent comme déchet, Ludovic Franceschet se prend d'un fou-rire. Il s'excuse avant d'expliquer qu'il s'agit de "merdes de chien", avant d'ajouter qu'il "y en a d'autres". "Ça vous fait rire... Vaut mieux en rire, remarque", réagi Audrey Crespo. L'éboueur confie avec stupeur que parfois, les selles sont "posées là, juste devant la poubelle". "Je n'ai pas compris, j'ai trouvé ça incroyable", explique-t-il, toujours le sourire aux lèvres. Les autres déchets qu'il ramasse régulièrement sont les bouteilles en plastique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite