Lait ribot : comment l'utiliser en cuisine ?

·1 min de lecture

Si vous aimez le lait mais que le lait ne vous aime pas en retour, nous avons peut-être la solution. Outre les laits végétaux qui sont de plus en plus plébiscités pour remplacer celui de vache, le lait ribot est également une bonne alternative. Plus connu en Bretagne, la région dont il est originaire, que dans le reste de la France, il possède pourtant bien des propriétés. Découvrez sans plus attendre comment l'utiliser en cuisine.

La fabrication du lait ribot remonte à une époque bien lointaine où l'on fabriquait le beurre dans une baratte en bois, aussi appelée "ribotte" en Bretagne. Le battage de la crème dans cette machine donnait du beurre, mais aussi un liquide appelé "babeurre". Ce dernier était laissé à l'étable et servait de boisson pour les personnes qui y travaillaient. Dans ce cadre, il fermentait plus facilement et c'est ce processus qui donnait le lait ribot tel qu'on le connaît aujourd'hui. À notre époque, il est commercialisé à plus grande échelle dans les supermarchés. Impensable donc de le laisser fermenter dans un coin en vue de sa commercialisation, pour des raison sanitaires. Les bactéries sont désormais ajoutées directement à un lait avec un faible pourcentage de matière grasse pour obtenir le même résultat.

Le lait ribot possède un large éventail d'avantages pour la santé. D'abord, c'est un lait maigre. Ce qui signifie qu'il est plus facile à digérer que le traditionnel lait de vache. Sans compter que contrairement aux laits végétaux, il apporte une bonne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite