L'amour au temps du confinement - Le texto libéré : "Verrais-je dans tes yeux les stigmates de cette épreuve, que tu avais sous-estimée ?"

Le 17 mars, Svetlana ne s’imaginait pas qu’elle serait séparée de son compagnon pendant deux mois. Le 11 mai signe pour elle, et tous les amoureux esseulés de France, LA date des retrouvailles. Nous lui avons demandé d’imaginer les messages qu’elle enverrait à son compagnon à trois jours de la fin du confinement. Découvrez notre nouveau format "Le texto libéré", qui laisse la parole aux amoureux confinés.