L'Anadolu Efes Istanbul réussit ses débuts en Euroligue, le FC Barcelone s'incline

Rodrigue Beaubois (à d., ici en 2021) et l'Anadolu Efes Istanbul ont brillé pour leur début en Euroligue. (I. R. Hipolito/Presse Sports)

Double tenant du titre, l'Anadolu Efes Istanbul a bien débuté son parcours en Euroligue ce vendredi en dominant l'Etoile Rouge Belgrade (72-59). Le FC Barcelone a été battu à domicile par l'Olympiacos Le Pirée (80-70).

Pendant que Monaco dominait Bologne, l'Anadolu Efes Istanbul, vainqueur de l'Euroligue lors des deux précédentes saisons, s'imposait face à l'Etoile Rouge Belgrade (72-59), pour ses débuts dans l'édition 2022-2023 de la compétition continentale. L'équipe turque s'est détachée au score durant le troisième quart-temps, avant d'infliger un 16-9 à son adversaire lors des 10 dernière minutes.

lire aussi


Les résultats de la 1re journée

Will Clyburn a été le meilleur marqueur de l'Anadolu Efes, avec 19 points. Rodrigue Beaubois a, lui, inscrit 10 points en 25 minutes de présence sur le parquet. Amath Baye, arrivé cette saison à Istanbul, en a marqué six, en jouant 27 minutes.

Fall vainqueur, Lessort battu


Dans le même temps, le FC Barcelone s'est incliné à domicile face à l'Olympiacos Le Pirée (80-70). La formation hellène menait à l'entrée du dernier quart-temps et a réussi à conserver son avance. Sasha Vezenkov a inscrit 20 points pour l'Olympiacos. Moustapha Fall a joué 13 minutes, sans marquer, mais en prenant deux rebonds. Du côté du Barça, Nicolas Laprovittola a été le plus en vue (16 pts).

lire aussi


Le classement

Enfin l'Alba Berlin a corrigé le Partizan Belgrade (100-84), grâce à un 33-18 réussi dès le premier quart-temps. Tamir Blatt (16 pts), Luke Sikma (15) et Louis Olinde (11 pts, 10 rebonds) ont été les principaux artisans du succès berlinois. Du côté du Partizan, Matthias Lessort a joué 26 minutes, pour neuf points et six rebonds.

lire aussi


Toute l'actualité de l'Euroligue