Land Rover Defender 110 d 240 & Alban Michon : "J’adore dormir dans ma voiture"

·2 min de lecture

Grand spécialiste de la plongée sous glace ou souterraine, l’aventurier a trouvé dans le nouveau baroudeur britannique le parfait complice de ses expéditions.

« Enfant, j’ai été marqué par les documentaires du commandant Cousteau, les émissions de Nicolas Hulot et… les prouesses réalisées par les Land Rover participant au Camel Trophy. »

« Je suis tombé amoureux du Tessin et plus particulièrement du val Verzasca, une région méconnue des Alpes italo-suisses que j’ai découverte en roulant, presque par hasard. »

Lire aussi:Range Rover Evoque D240 et Émilie Dequenne : "J’ai passé mon permis pour les besoins d’un film"

« Ma première voiture : un Citroën C35 dont l’huile fuyait. Dès l’été, je l’ai aménagé et je me suis lancé sur les routes de France, sans carte ni GPS, avec une cassette de Louise Attaque dans l’autoradio et les bouteilles de plongée dans la soute. J’ai vécu deux ans dedans. »

« En matière d’automobile, j’ai toujours privilégié l’efficacité au superflu. J’aime l’image du Defender, son histoire et tout ce qu’il représente. J’ai opté pour la version utilitaire, la plus adaptée à mes besoins. C’est un formidable outil de travail. »

« J’ai toujours été nul à l’école. Le premier examen que j’ai réussi, c’est le permis. Je l’ai passé à Troyes. Le dimanche, j’empruntais la Fiat Uno de mes parents pour aller plonger dans les rivières de l’Aube. »

« R11, R21, R25… mes parents étaient très Renault. Et la destination de nos vacances estivales, invariablement la même : la presqu’île de Giens. »

Son actualitéAlban Michon ouvrira à la mi-décembre son école des explorateurs. Basée à Tignes, cette structure, unique en son genre, a pour objectif de préparer petits ou grands aventuriers à la dureté de leurs futurs exploits et connaît déjà un beau succès dans le milieu.

L’AVIS DE MATCH

SC_LR_DEF_20MY_Interior_
SC_LR_DEF_20MY_Interior_

(...)
Lire la suite sur Paris Match