Landscapers : l’histoire vraie du fait divers glaçant derrière la série anglaise

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Stefania Rosini/HBO
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La mini-série britannique, avec Olivia Colman à l’affiche, est inspirée d’un fait divers macabre qui a passionné l’Angleterre.

Après avoir incarné Elisabeth II dans les saisons 3 et 4 de « The Crown », l’actrice oscarisée Olivia Colman revient sur le petit-écran dans « Landscapers », une mini-série sur Canal+. Le programme revient sur l’histoire d’un énigmatique couple d’Anglais, formé par l’actrice et Davis Thewlis, notamment connu pour son rôle de Remus Lupin dans la saga « Harry Potter ».

« Landscapers » est l’adaptation d’un fait-divers macabre qui a fait la Une des journaux en Angleterre, entre 2013 et 2015. Il s’agit de l’histoire vraie de Susan et Christopher Edwards, installés en France au moment où débute l’intrigue. En 2013, un an après avoir quitté leur pays natal, l’époux révèle un indice concernant un crime qu’ils auraient commis en 1998… Retour sur l’histoire vraie derrière la série.

Qui sont Susan et Christopher Edwards ?

Au moment où l’affaire judiciaire éclate, le couple, qui n’a jamais eu d’enfant, est ensemble depuis trente ans. Les Edwards se sont mariés en 1983, après une rencontre orchestrée par une agence de rencontre. Susan est une ancienne bibliothécaire, devenue femme au foyer. Lui, est un comptable au chômage. Ils partagent tous les deux une passion pour le cinéma. Elle admire les films hollywoodiens et est fan de Gérard Depardieu, avec qui elle prétend entretenir une relation épistolaire.

Au début des années 2010, après avoir vécu plusieurs années dans un petit appartement de Dagenham, dans la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles