Voici la langue régionale la plus parlée en France : elle réunit 1 million de locuteurs

·1 min de lecture

Quelle est la langue régionale la plus parlée en France, parmi les 75 recensées par le rapport Cerquiglini en 1999 ? L’application d’apprentissage linguistique Babbel révèle laquelle, de l’occitan, de l’alsacien ou encore du breton recense le plus de locuteurs.

En France, il existe 75 langues régionales, recensées par le rapport Cerquiglini en 1999. Définies comme « des langues parlées sur une partie du territoire national depuis plus longtemps que le français langue commune » par le ministère de la Culture, certaines sont notoires (le basque, le provençal, le breton...) et d'autres moins connues des habitants de l'Hexagone (les parlers liguriens, le saintongeais, le vivaro-alpin...). Alors que l'enseignement immersif en langue régionale fait l'objet de vifs débats depuis que le Conseil constitutionnel l'a déclaré inconstitutionnel dans l'enseignement public, l'application d'apprentissage linguistique Babbel a recensé celles qui sont les plus parlées dans l'Hexagone.

A découvrir également : Voici le pays du monde dans lequel on compte le plus de francophones (hors Hexagone)

L'occitan est parlé par 1 millions de personnes en France

Et c'est l'occitan qui est la langue régionale réunissant le plus de locuteurs : au moins un million de personnes savent le parler. L'alsacien le talonne, avec 800 000 locuteurs, bien que cette popularité tende à s'essouffler. En effet, si 75 % des plus de 60 ans le parlent, la proportion chute à 25% chez les 30-44 ans. Sur la troisième marche du podium, on trouve le picard, aussi appelé « ch'ti » dans le Nord de la France, et ses 700 000 locuteurs (dont 200 000 en Belgique).

  1. L'occitan : parlé par au moins 1 million de personnes

  2. L'alsacien : parlé...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles