L'année des pyjamas

·1 min de lecture

Un vêtement d’intérieur pour les fêtes... c’est l’année ou jamais ! Voici notre guide pour être homewear tout en restant glamour.

Lorsque Jennifer Aniston a posté sur son compte Instagram une photo d’elle en pyjama juste avant la soirée des Emmy Awards en septembre, les téléspectateurs n’ont pas attendu la fin de la cérémonie pour se précipiter sur le Net et commander sa tenue siglée Pour Les Femmes, la marque de vêtements de nuit fondée par l’actrice Robin Wright et la créatrice Karen Fowler. En plein confinement, une robe sur tapis rouge ferait « hors sujet ». Mais va-t-on vraiment abandonner les tenues de cérémonie parce qu’on ne peut plus sortir ?

Avec la généralisation du télétravail, le homewear est devenu le nouveau streetwear. Rester chez soi a évidemment changé la donne niveau style. On recherche plus de confort, des vêtements fluides et faciles à porter. Dès le premier confinement, au printemps, les ventes de joggings et autres tenues pour paresser chez soi ont explosé : le site Net-a-porter a constaté une hausse de 40 % des ventes de pantalons d’intérieur en mars. On achète différemment. « Mes clientes recherchent toujours le chic, mais elles s’orientent vers des modèles plus confortables, raconte Sophie Mechaly, créatrice de la griffe Paul & Joe, qui lance ce mois-ci P.J night, une collection de pyjamas imprimés. Une vague de vêtements cocooning déferle au niveau mondial. Les gens ont envie de modèles “doudous” avec des matières comme le molleton. Ça les rassure. »

Modèle Dior de la collection capsule de tenues d’intérieur Dior chez moi.
Modèle Dior de la collection capsule de tenues d’intérieur Dior chez moi.

Modèle Dior de la collection capsule de tenues d’intérieur Dior chez moi. © DR (...)
Lire la suite sur Paris Match