L'anti-Thor : que vaut The Northman, le film viking avec Alexander Skarsgård ?

©Aidan Monaghan/FOCUS FEATURES LLC./Universal Pictures

Violent et onirique, « The Northman » deviendra, nous en sommes sûrs le film référence sur l’univers des vikings. On vous explique pourquoi.

À 38 ans, le réalisateur américain Robert Eggers s’est déjà fait remarquer par la critique grâce à son style sombre et radical. S’ils n’ont pas forcément fait l’unanimité auprès du public, sa fable horrifique « The Witch » (2015) et son thriller psychologique « The Lighthouse » (2019), films d’auteur plutôt confidentiels, ont eu le mérite de marquer les esprits et d’inscrire le metteur en scène dans la courte liste des cinéastes « qui comptent ». Plongée de 2h17 dans l’univers spectaculaire et fascinant des Vikings, « The Northman » (en salle le 11 mai), sa troisième œuvre, entre dans une autre dimension. Pour la produire, le réalisateur a disposé d’un budget de plus de 90 millions de dollars, et s’est ainsi retrouvé à tourner son premier blockbuster. Mais attention : nous ne sommes pas chez Marvel ! Certes, « The Northman » s’inspire de la mythologie nordique pour nourrir son récit, comme dans « Thor », mais la comparaison s’arrête là. Ici, l’humour n’a pas sa place, le sang coule à flots, l’inceste est omniprésent et les combats, violents et réalistes, finissent toujours par laisser derrière eux quelques macchabées.

L’idée du film est venue à Robert Eggers après un voyage en Islande, l'une des terres ancestrales des Vikings. Inspiré par ce décor de feu et de glace, le réalisateur s’est jeté à corps perdu dans la littérature nordique, jusqu’à se rappeler d’un conte écrit vers 1200...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi