L'appel de l'actrice Nikita Bellucci pour réglementer le porno

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"J'ai travaillé pour Jacquie et Michel en 2012. Le caméraman (...), en marge d'un salon, a servi de l'alcool, et une fois que tout le monde était un peu éméché, a allumé la caméra. En plein milieu de cette scène, le réalisateur a réalisé un acte sexuel sur moi".

Dans une interview pour BFMTV parue ce mardi 14 juin, l'actrice et réalisatrice X Nikita Bellucci a raconté sa propre expérience au sein de la plateforme de porno amateur en pleine tourmente. Après l'arrestation de cinq personnes pour "viols" et "proxénétisme", dont le propriétaire du site Michel Piron, elle a condamné un modèle de production à bas prix ayant recours à "des petits réalisateurs" qui sont "tout simplement des prédateurs".

Aujourd'hui, après 12 ans de carrière dans l'industrie du X, la jeune femme s'est engagée dans la création d'un porno éthique. Un espace de travail sécurisant pour tou·te·s dont elle nous explique les principes. Et puis, Nikita Bellucci insiste également sur les législations et le cadre qu'il faut urgemment mettre en place pour protéger les travailleur·euses du sexe, trop souvent victimes d'une stigmatisation dévastatrice. Entretien.

Terrafemina : L'arrestation de Michel Piron vous a-t-elle surprise ?

Nikita Bellucci : Plus ou moins. Dans le sens où nous n'avons pas toujours les preuves, mais c'est quelque chose qui était connu, c'est sûr. Ça parle beaucoup dans le milieu, même si je ne connais pas les autres filles, et les faits...

Lire la suite


À lire aussi

Porno féministe, âgisme dans le X... La réalisatrice Olympe de G. nous livre son expérience
Pourquoi le film porno "Gorge Profonde" a-t-il révolutionné la société ?
5 outils d'éducation sexuelle pédagogiques qui changent du porno

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles