Les larmes de la princesse Anne, fille chérie d’Elisabeth II et du prince Philip

©PA Photos/ABACA

La princesse Anne, fille de la reine d’Angleterre, a montré son émotion lors du convoi qui escorte le cercueil d’Elisabeth II à travers l’Ecosse.

Elle a passé six heures assise à l’arrière de la deuxième voiture du cortège transportant le cercueil de la reine d’Angleterre de Balmoral à Edimbourg, juste derrière le corbillard. Les photographes et le public sur les côtés de la route n’ont pas manqué de voir le visage très triste, les yeux rougis, le regard triste, de la princesse Anne, seule membre de la famille royale à faire partie du convoi. Des images qui ont ému tous ceux qui les ont vues. Au passage du cortège funèbre à Balmoral, Ballater et Aberdeen, le silence s’est fait dans le public et tous se sont recueillis devant la dépouille de la reine.

La princesse Anne avait été aperçue déjà samedi matin, aux abords de Balmoral, avec ses enfants, Peter et Zara, avec lesquels elle était allée se recueillir à l’église, avant de venir saluer la foule.

Ecoutez notre podcast dédié à la reine d'Angleterre :

 

Jeudi, la princesse Anne, 72 ans, était à Balmoral, au chevet de la reine pour ses derniers instants, tout comme son frère aîné, le roi Charles III. Et pour cause, la princesse royale était très proche de ses parents. De son père, le prince Philip, dont on disait qu’elle était l’enfant préférée, et de sa mère, avec qui elle partageait l’amour des chevaux. La princesse Anne, championne équestre, a même participé aux Jeux olympiques et fait partie du Comité international olympique. En 1987, la reine lui offre le titre de « princesse royale »,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi