Laryngite, angine : les meilleurs remèdes naturels contre les maux de gorge

Irritées par le froid et l’air sec des logements surchauffés, les muqueuses de la sphère ORL sont particulièrement vulnérables en hiver. La gorge s’irrite, s’enflamme et devient souvent douloureuse. Inutile de vous ruer sur les antibiotiques. Dans la grande majorité des cas, le coupable est un virus. Seule une angine sur dix découle d’une infection bactérienne. Mal soignée, elle peut générer des complications à court ou long terme : abcès, rhumatismes articulaires aigus, troubles cardiaques… Par prudence, mieux vaut donc déceler l’origine du mal. Les médecins et les pharmaciens disposent aujourd’hui de tests de diagnostic (rapides et indolores) qui permettent de révéler si des virus ou des bactéries sont en cause. Le prélèvement s’effectue au niveau des amygdales, à l’aide d’un simple coton-tige. Si le résultat est négatif, les médicaments ne sont pas indispensables. Vos défenses immunitaires terrasseront les microbes en quelques jours. Mais pour y échapper et apaiser les symptômes, les remèdes naturels sont d’un grand secours.

Comment éviter les angines et les laryngites ?

Il est toujours préférable de prévenir plutôt que de guérir. Avant de sortir, protégez votre nez et votre bouche avec une écharpe afin de ne pas assécher vos muqueuses. Sinon elles joueront moins bien leur rôle de barrière contre les virus.

Le premier réflexe : une cure de propolis

Dès l’arrivée des premiers microbes, cette pâte produite par les abeilles à partir de résine d’arbre est une arme de choix pour assainir la gorge. Riche en huiles essentielles et en acides aromatiques, elle est à la fois anti-infectieuse et anti-inflammatoire. Préférez la propolis naturelle (en pharmacie, parapharmacie ou boutique bio), sous forme de pâtes à mâcher de un à deux grammes.

En pratique. "Mastiquez un morceau lentement, comme s’il s’agissait d’un chewing-gum. Gardez-le en bouche au moins un quart d’heure", conseille le Dr Yann Rougier, auteur du Guide des antidouleurs naturels (éd. Leduc.s). À renouveler deux

(...) Cliquez ici pour voir la suite