Latex, sperme, baiser : quand les allergies s'invitent dans la sexualité

La rédac
·1 min de lecture

Les réactions allergiques sont en augmentation et peuvent s’immiscer jusque dans notre sexualité. Un « tue-l’amour » à reconnaître au plus vite pour s’épargner toute mauvaise surprise et même éviter de se mettre en danger.

L’allergie provoque le plus souvent des phénomènes bénins, même quand ils sont douloureux. Cependant, l’intensité des troubles risque d’augmenter au fil des expositions. C’est pourquoi il convient de ne pas la prendre à la légère.

La plus courante : l’allergie au latex

Présent dans la plupart des préservatifs et des sex-toys, il peut provoquer des démangeaisons, des irritations et parfois même de graves brûlures ou un choc anaphylactique mettant en jeu le pronostic vital. Les personnes peu habituées aux gants de ménage ou aux bonnets de bain peuvent ignorer qu’elles ne supportent pas cette matière. Si vous êtes allergique à certains aliments (kiwi, châtaigne, avocat, abricot, banane, cerise), mieux vaut vous méfier, car ces fruits peuvent entraîner une allergie croisée au latex. On conseille alors de choisir l’une des options, notamment en polyuréthane, que proposent quasiment toutes les marques de préservatifs, masculins et féminins, et de sex-toys.

La plus compliquée : l’allergie au sperme

Elle demeure rare, mais sa prévalence pourrait être sous-estimée, car ses symptômes peuvent être confondus avec ceux d’une infection génitale « classique » : démangeaisons pendant le rapport ou dans les minutes qui suivent, irritation douloureuse de la vulve et du vagin ou encore gonflement de la zone. Autre phénomène pouvant prêter à confusion : la réaction se déclenche aussi bien durant le premier rapport...

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi