Non, l'aubergine n’est pas un produit miracle contre le cancer

·1 min de lecture

Si l'aubergine est plutôt un légume d'été qui se récolte entre les mois de juin et d'août, on trouve d’ores et déjà les premières "aubergines primeurs" sur les étals des marchés, en particulier dans le sud de la France.

Elle est certes excellente pour la santé et renferme notamment de nombreuses vitamines du groupe B (B3, B6 et B9), ainsi que des minéraux (potassium, magnésium, zinc et manganèse). Mais elle n'est pas pour autant un légume-miracle, contrairement à ce qu'affirment certaines publications sur les réseaux sociaux...

Sur Facebook, une vieille fake news est ainsi en train de faire son grand retour : d'après une publication sur la page Laplante Luxueuse (partagée plus de 25 000 fois depuis le 15 avril dernier...), l'aubergine en infusion guérirait les cancers du sein, de la prostate, du rein, de l'estomac et du foie – rien que ça !

"Il n'existe aucune donnée scientifique probante" concernant une prétendue efficacité de l'aubergine contre le cancer, a réagi la Pre Béatrice Fervers, cancérologue au Centre Léon Bérard de Lyon, interrogée par l'AFP.

Par ailleurs, les cinq cancers cités étant "très différents de par leur tissu d'origine, leur mode d'apparition et leur évolution", il est improbable qu'ils puissent être traités par un produit unique : "les traitements sont différents" confirme la Pre Fervers, qui craint que certains patients crédules "[n'aggravent] leur situation en négligeant des traitements efficaces"...

Bien que l'aubergine n'ait probablement aucun intérêt (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles