Laura Smet et son frère unis dans la douleur... Cet événement qui a causé de la souffrance après la mort de Johnny Hallyday

·2 min de lecture

Laura Smet a non seulement souffert d’avoir perdu son père, mais elle n’a pas non plus eu de droit de regard sur son album posthume. L’actrice a découvert les dernières chansons de Johnny Hallyday et a pu entendre de nouveau sa voix… Une fois l’opus dans les bacs. Un épisode « gravé dans sa mémoire », qui a causé de la « souffrance ».

Johnny Hallyday nous quittait en 2017. Une période des plus difficiles pour l’ensemble de la famille du Taulier. En première ligne ses enfants : David Hallyday et Laura Smet. A la perte de leur père s’ajoute alors une bataille judiciaire au sujet de l’héritage et de la gestion des droits artistiques du rockeur. Diffusé ce mardi 25 mai sur RMC Story, le documentaire La face cachée de Laeticia Hallyday : Ultimes secrets sur l'héritage de Johnny retrace sur cet événement.

Maître Emmanuel Ravannas, avocat de Laura Smet, revient sur la conception de l’album posthume de Johnny Hallyday Mon pays c'est l'amour, sorti en 2018. Gala rapporte d’ores et déjà quelques-uns de ses propos. : « Elle savait que des chansons avaient été enregistrées, qu'il y avait un certain nombre de choses mises en place, mais on ne savait pas l'avancement exact ».

Une souffrance

Les aînés de Johnny Hallyday sont dans le flou total, ils n’ont pas de droit de regard artistique. C’est seulement grâce à la procédure judiciaire intentée qu’ils ont accès à quelques éléments délivrés au compte-goutte par la maison de production Warner.

Laura Smet ne peut pas écouter les chansons en amont. Elle découvre le dernier disque de son père et peut de nouveau écouter sa voix au même moment que le public… « Laura a acheté l'album de son père comme vous et moi, le soir de sa sortie, elle n'a jamais pu l'entendre avant ». Et de préciser :...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi