Laurent Delahousse : son coup de gueule contre l'attestation de sortie en plein JT

·1 min de lecture

Confinement ? Confinement "allégé" ? Même au sein du gouvernement l'appellation des mesures annoncées le jeudi 18 mars 2021 par le Premier ministre Jean Castex pose des questions. Samedi 20 mars, seize départements d’Ile-de-France, des Hauts-de-France des Alpes-Maritimes, de Seine-Maritime et de l’Eure entraient alors dans une nouvelle ère de la lutte contre la propagation de la Covid-19. Mais cela ne s'est pas fait sans problème ! En effet, l'attestation proposée a mis les Français très en colère. Longue de deux pages, elle présentait pas moins de quinze motifs différents. Un véritable casse-tête ! La grogne était tellement puissante que dans l'après-midi, le ministère de l'Intérieur annonçait qu'un justificatif de domicile suffisait pour les déplacements en journée à moins de dix kilomètres du domicile. Pour les déplacements plus lointains et le couvre-feu, des attestations spécifiques ont alors été proposées. Une catastrophe au niveau de la communication tant les règles étaient complexes !

Mais l'indignation ne s'est pas limitée aux réseaux sociaux. Dans l'édition du journal de 20 Heures de France 2 du 20 mars, Laurent Delahousse n'a pas hésité à pousser un coup de gueule contre cette attestation. "Bonsoir à tous. Il faudra un jour savoir comment est née la simple idée de rédiger une attestation de deux pages avec autant de cases. L’époque n'est-elle pas déjà assez kafkaïenne ? L'attestation de sortie proposée aux 21 millions de Français n'aura eu une durée de vie que de quelques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite