Laurent Fontaine dévoile pourquoi il s'est définitivement éloigné de Pascal Bataille

Au début des années 2000, Laurent Fontaine et Pascal Bataille illuminaient TF1 par leur énergie dans les émissions à succès Y'a pas photo et Y'a que la vérité qui compte. Ils lancent même leur société de production, mais celle-ci s'effondre et les deux associés déposent le bilan. Après avoir continué à donner des interviews ensemble, Laurent Fontaine et Pascal Bataille au début très proches, s'éloignent... pour ne finalement plus s'adresser la parole. Comment en sont-ils arrivés là ? C'est à cette question qu'a répondu l'un des principaux intéressés, Laurent Fontaine. À l'occasion d'une interview pour nos confrères de Non Stop People, accordée lundi 27 janvier 2020, l'animateur radio et télé âgé de 57 ans est revenu sur cet épisode qui l'a profondément marqué.

>>> Patrick Timsit, le pire souvenir de Bataille et Fontaine

Laurent Fontaine explique que l'origine de cette "brouille" est survenue lors des élections présidentielles : "C’est un peu la campagne présidentielle qui nous a, bizarrement, définitivement éloignés. Il était très anti-Macron", a-t-il commencé, "À l’époque, je défendais l’actuel président de la République. On a eu des échanges un peu durs à ce moment-là et j’ai décidé de couper court." En effet, en 2017, Laurent Fontaine a été très engagé auprès du mouvement En Marche et n'a jamais caché ses opinions politiques. Pascal Bataille, quant à lui, ne partageait absolument pas les mêmes idées, ce qui a généré, entre les deux amis, une forte dispute. Dans L'Instant de Luxe de Non Stop People, il a même comparé leur relation à un divorce : "Il y a une très très belle histoire d’amitié entre Pascal et moi qui a duré 30 ans", a-t-il rappelé. "À un moment donné, l’histoire est un peu terminée, on ne va pas se voir forcément… En plus, il vit en province, Pascal. Il est beaucoup dans sa région. Il a un hôtel magnifique", a-t-il développé. Son ancien acolyte se trouve au Cap Ferret et lui est à Paris. Laurent Fontaine conclut, de la plus noble des manières : "Les choses

(...) Cliquez ici pour voir la suite