Laurent Kérusoré, sa naissance issue d'un viol : confidences choc sur sa mère qui s'est prostituée

Dans quelque temps, le bar du Mistral ou l'hôtel Le Select ne seront plus qu'un lointain souvenir pour les comédiens, les équipes de production et tous les fans de Plus belle la vie. En effet, un peu plus tôt dans l'année, la nouvelle que tout le monde redoutait a fini par tomber. Le programme, présent sur les écrans depuis 2004, touche à sa fin. Si on ignore encore comment se dérouleront les adieux, un prime intitulé "Retrouvailles" est d'ores et déjà programmé sur France 3 ce mardi 5 juillet. D'anciens personnages, partis depuis des années, feront leur retour et retrouveront ainsi les anciens toujours présents dans le scénario, dont Thomas Marci, incarné par le comédien Laurent Kérusoré.

L'histoire du personnage de Thomas a été rythmée par des moments de joie et d'autres un peu moins réjouissants. A l'image du comédien dont le parcours de vie a lui aussi été semé d'embûches. Dans les pages d'A pleine vie, l'autobiographie qu'il a publiée en mars 2010 aux éditions Vilo, Laurent Kérusoré révélait qu'un lourd secret de famille l'avait marqué à tout jamais.

Laurent Kérusoré a été adopté, démarche qu'il voulait aussi entreprendre pour devenir papa. En grandissant, l'enfant qu'il était a voulu connaître l'identité de sa mère biologique. Des recherches qui l'ont conduit à ce qu'il n'aurait sans doute jamais voulu savoir : "Ma mère faisait le trottoir. Et d'autres trucs sordides. Ça a été très dur pour moi. Il m'a fallu du temps...

Lire la suite


À lire aussi

Tatiana-Laurence déjà maman d'un enfant majeur : confidences sur ce fils issu d'un viol conjugal
Christophe Carrière, une mère prostituée et un beau-père proxénète : ses confidences douloureuses
Amber Heard accuse Johnny Depp de viol : témoignage choc et détails crus...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles