Laurent Mariotte confie sa recette de ce plat mijoté adoré de nos grands-mères et c’est très alléchant

C.B
·1 min de lecture

Parmi les incontournables des plats mijotés, on connaissait le bœuf bourguignon, la blanquette de veau ou le navarin, Laurent Mariotte propose, lui, de nous faire redécouvrir un mets oublié : le veau marengo.

Rien de tel qu’un plat mijoté pour se régaler ! Nos grands-mères le savaient bien et n’hésitaient jamais à laisser travailler pendant des heures leurs petits plats dans une cocotte. Si le bœuf bourguignon, la blanquette de veau ou encore le navarin d’agneau font partie des grands classiques, il existe un mets qui est aujourd’hui tombé aux oubliettes : le veau marengo. Ce ragoût, à base d’épaule de veau, de champignons de Paris et de pain de mie, serait né en 1800, lors d’une bataille entre les troupes de Napoléon 1er et les Autrichiens. A l’époque, le chargé de table du militaire se retrouvant presque sans vivres décide d’imaginer un plat avec ce qu’il déniche dans les placards : du poulet, des tomates, de l’ail, des écrevisses, des croûtons de pain… C’est la naissance du veau marengo. Aujourd’hui, ce plat mijoté, qui a beaucoup évolué au fil des ans, fait partie des grands classiques de la cuisine française. Dans son émission Petits plats en équilibre (TF1), Laurent Mariotte a souhaité lui rendre ses lettres de noblesse et le replacer sur le devant de la scène. « Rien de tel que les classiques pour se réchauffer ! Je me suis attaqué à un essentiel oublié... Le veau marengo », explique l’animateur sur son compte Instagram, avant d’en dévoiler sa recette. Facile à préparer, ce plat ne nécessite que quelques ingrédients et un peu de patience.

Voici la recette du veau marengo de Laurent Mariotte...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi