• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Laurent Ournac plus populaire quand il était “gros” ? Ses révélations sur certains fans

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Laurent Ournac n’a jamais sa langue dans sa poche. Et c’est cette particularité qui a fait de lui l’un des comédiens emblématiques de la scène artistique française. Repéré dans l'émission de télé-réalité Mon Incroyable fiancé, le comédien de 41 ans est depuis plusieurs années à l’affiche de Camping Paradis, sur TF1. Le mardi 22 juin 2021, Laurent Ournac a évoqué, sur les ondes d’Europe 1, ses débuts dans la comédie quand il était tout jeune. C’était lors des ateliers de théâtre organisés au sein de son collège, dans les Yvelines. "Il faut avoir une bonne dose de dérision notamment à l’adolescence car effectivement, c’est l’âge où on a envie d’être comme tout le monde et c’est l’âge où en même temps on a envie d’être différents. Quand on vit avec cette différence qu’est le poids, il est préférable d’avoir de la dérision pour éviter les moqueries (…) C’était une bonne arme quand j’étais jeune pour ne pas me faire embêter par les autres", se souvient-il dans l’émission Ça fait du bien de l'humoriste Anne Roumanoff.

En 2014, l’année de son mariage avec Ludivine, la mère de ses deux enfants, grâce à une opération chirurgicale destinée à réduire la taille de son estomac, Laurent Ournac s’est délesté de plus de 50 kilos. Une métamorphose toujours commentée par ses fans, sept ans plus tard. D’autant plus que le comédien n’en a pas fini avec son combat contre l’obésité. "Là je suis dans la phase où j’en reprends, qui est très difficile. Parce qu’il y a le regard qui dit ‘Ah il avait perdu, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles