Laurent Ruquier : ses rares confidences sur ses frères et sœurs

·1 min de lecture

Laurent Ruquier est l'un des animateurs incontournables de la télévision. Il y a ceux qui l'admirent et ceux qui le détestent. On ne peut pas plaire à tout le monde, comme dirait le titre d'une émission de son ami Marc-Olivier Fogiel. Une certitude est toutefois indiscutable. L'homme s'est fait tout seul. Petit à petit. À force de rencontres, de rendez-vous, d'une volonté de vouloir s'en sortir. À force de travail acharné, il est devenu un animateur de radio et de télévision à succès, un producteur et un auteur de spectacles, de pièces de théâtre, et de livres. Comme une envie de revanche sur la vie. Dernier d'une fratrie de cinq enfants, issu d'un milieu social modeste, d'un père chaudronnier et d'une mère au foyer, habitant dans une HLM du côté du Havre, l'animateur de 58 ans reconnaît dans une interview accordée au journal Le Monde, en 2017, qu'il n'en serait pas là où il est, s'il ne s'était "pas autant ennuyé" quand il était enfant. Une enfance plutôt solitaire dans une famille où "la conversation et le dialogue n’étaient pas le mot d’ordre". Ses quatre frères et sœurs, tous plus âgés que lui, avaient quitté le domicile familial. "Je me suis retrouvé seul avec mes parents âgés (ma mère m’a eu à 40 ans)."

Seul et non désiré. Ses parents n'avaient pas prévu d'avoir un cinquième enfant. "Combien de fois, lors de réunions de famille, ma mère m'a-t-elle ainsi montré du doigt, ajoutant à chaque fois : "Si j'avais eu la pilule, il ne serait pas là, celui-là !", a raconté celui qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles