Laurent Ruquier : la somme astronomique qu'il va devoir verser à son ex-productrice

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après plus d'un an de bataille judiciaire, Laurent Ruquier a perdu. La justice a donné raison à Catherine Barma, l'ancienne productrice de l'émission culte On n'est pas couché (ONPC). Après 14 ans d'antenne, le programme a tiré sa révérence à l'été 2020. Et cela, non sans fracas. Selon Télérama, lundi 20 juin 2022, la paire était très liée dans le travail comme dans la vie pendant près de deux décennies. Une amitié qui s'est abruptement terminée lorsque Laurent Ruquier a décidé de choisir un autre producteur et d'animer un nouveau programme, sans prévenir son acolyte assez tôt pour qu'elle puisse se retourner. Une situation délicate qui avait conduit la productrice, au printemps 2021, à engager une action en justice contre l'animateur, afin d'être dédommagée. Un an après, elle a obtenu gain de cause.

Aux commande de l'émission On est en direct depuis septembre 2016 au côté de Léa Salamé et du producteur Philippe Thuillier, Laurent Ruquier doit encore rendre des comptes à ses anciens alliés. Selon des informations confirmées par l'AFP, Catherine Barma a saisi le tribunal de commerce de Paris et réclamé un dédommagement en raison de "la rupture brutale" du contrat qui les liait. De son côté, Laurent Ruquier a lui aussi saisi les autorités compétentes et réclamé plus de 300.000 de contrepartie pour avoir été co-producteur de l'émission. Un an et de nombreuses guéguerres médiatiques plus tard, la productrice a obtenu les faveurs de la justice. Le tribunal a condamné l'animateur et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles