Laurent Voulzy : "Ma vie est un mélange de guitare électrique et de mystique !"

·1 min de lecture

C'est l'une de ses inspirations profondes, qu'il cite instinctivement. Au milieu de la guitare électrique, du rock n'roll ou de la musique classique, il y a pourtant un élément un peu insolite dans les références qu'avance Laurent Voulzy, à savoir "la mystique et la recherche des choses invisibles" de la vie. Une combinaison plutôt originale que le musicien détaille volontiers au micro Europe 1 de Michel Denisot dans Icônes, samedi, et dont il essaye de trouver les véritables racines, entre Guadeloupe et métropole.

Une mysticisme guadeloupéen ?

Chez ce féru de spiritualité, l'attrait pour la "mystique" est venu très tôt, dans les années 1970, en parallèle de sa passion née pendant l'enfance pour la science et l'histoire. Ce cocktail explique les tournées et les concerts que le chanteur donne régulièrement dans les églises. Et aussi la chanson "Jésus", écrite avec son acolyte Alain Souchon, qui sort en 2001.

>> Retrouvez tous les entretiens de Michel Denisot tous les samedis à 8h45 sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

Pour expliquer ce caractère un peu moins terre-à-terre que chez d'autres artistes, Laurent Voulzy avance la particularité de ses origines guadeloupéennes. "Là-bas, l'invisible, l'ésotérisme et la magie étaient beaucoup plus présents à l'époque de ma maman quand elle y était, jusqu'aux années 1950. Les gens prient, ont peur de la magie ou s'en servent. J'ai entendu des histoires fantastiques que me racontait ma maman de quand elle était petite, ...


Lire la suite sur Europe1