L'autrice féministe Annie Ernaux dénonce "le sexisme vis-à-vis de la femme mûre"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le jeune homme (ed. Gallimard) raconte l'histoire d'amour qu'a vécue Annie Ernaux avec un homme de 30 ans de moins alors qu'elle était âgée de 54 ans. Une nouvelle d'à peine cinquante pages, écrite à la première personne, dans laquelle elle relate l'expérience qui la fit redevenir la "fille scandaleuse" de sa jeunesse, l'espace de plusieurs mois. Mais aussi, le regard de la société, dur et inégalitaire, posé sur la différence d'âge entre les deux amant·es.

"J'ai vraiment senti ce sexisme, cet ostracisme vis-à-vis de la femme mûre", décrit l'écrivaine de 80 ans, invitée au micro du Grand Entretien présenté par Léa Salamé et Nicolas Demorand. "C'est lié au fait que la femme est considérée comme une mère à partir du moment où elle est ménopausée."

Ecrire ce livre, ajoute-t-elle, était pour elle "une façon de témoigner" de ce fléau. Et d'intervenir sur un tout autre sujet, particulièrement actuel.

Le droit à l'avortement devrait être "inscrit en Europe"

Ce 11 mai, sur France Inter, la femme de lettres féministe a également réagi à la fuite de documents de la Cour suprême des Etats-Unis. Ou plutôt, au projet anti-avortement qu'ils contiennent.

"C'était un coup de tonnerre mais au fond je ne suis pas tellement surprise", se désole l'autrice de L'Evénement. "Ce droit, cette liberté de la reproduction pour une femme est quand même assez récente dans les lois car ça s'est toujours fait l'avortement. Le monde continue...

Lire la suite


À lire aussi

"Des elles au vélo" : ces femmes cyclistes font leur Tour de France pour dénoncer le sexisme
Sexisme à Wall Street : quand un roman dénonce le traitement des femmes au royaume du dollar
En Chine, un "musée de la violence sur Internet" dénonce le cyberharcèlement des femmes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles