Le "lavage de sang", ce dangereux traitement expérimental contre le Covid-long

Difficultés à respirer, pertes de mémoire, troubles cognitifs, fatigue... Le "Covid-long" se manifeste de multiples façons. À ce jour, les chercheurs peinent à trouver un traitement efficace. C'est pourquoi des milliers de personnes sont prêtes à voyager au bout du monde afin d'avoir recours à un "lavage de sang", comme l'indique une enquête publiée par le British Medical Journal ce mardi 12 juillet. (source 1)

Aussi connue sous le nom d'aphérèse, cette méthode consiste à prélever le sang d’une personne pour le filtrer, le nettoyer de certains composants et le réinjecter dans une autre veine. Elle est soutenue par des médicaments anticoagulants. Si certains docteurs pensent que l'aphérèse pourrait être une solution efficace contre le Covid long, d'autres s'inquiètent de voir autant de patients dépenser des sommes astronomiques pour des traitements invasifs et non éprouvés.

Selon l'enquête, le coût tournerait autour des 15 000 euros. Ces soins sont prodigués par des cliniques privées dans des pays européens tels que l'Allemagne, Chypre et la Suisse.

Pourquoi l'aphérèse ?

L’aphérèse thérapeutique est généralement utilisée dans les cas où il est nécessaire de retirer des composants spécifiques du sang, comme pour le traitement des cancers du sang ou le don de plasma. En Allemagne, la Société de néphrologie l'a reconnu en tant que dernier recours pour certains troubles lipidiques.

D'après les dires de quelques...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles