Le vin rouge permettrait de limiter le stress et l’anxiété, d’après une étude

D’après une nouvelle étude, l’alcool présent dans le vin rouge ne serait pas le seul élément qui détend. [Photo: Getty]

Vous n’êtes pas seul si vous avez hâte de vous détendre avec un verre de vin rouge en fin de semaine.

La plupart des gens partent du principe que l'alcool présent dans le vin apaise le stress, mais un autre élément bloquerait en fait les enzymes liées au stress, l'anxieté et la depréssion.

En effet, l’ingrédient magique appelé resvératrol soulage le stress dans le cerveau.

Santé !

Le corps produit du cortisol en période de stress, et cette hormone peut entraîner des problèmes de santé mentale associés à la dépression et l’anxiété en période de grand stress.

Les animaux sont également touchés par une hormone de stress similaire appelée corticostérone, l’équivalent du cortisol chez les animaux.

L’étude s’est penchée sur les effets apaisants du vin rouge sur les souris. Le resvératrol aurait ainsi permis de protéger les souris contre les effets de la corticostérone.

Des études précédentes confirmaient déjà l’impact positif du resvératrol sur les maladies cardiaques.

Cette nouvelle découverte pourrait permettre de proposer une alternative au traitement de la dépression et de l’anxiété.

Ça ne signifie pas non plus que les médecins vont se mettre à prescrire du vin pour traiter les problèmes de santé mentale.

Cependant, cet élément présent dans le vin pourrait être transformé afin de proposer un nouveau traitement contre la dépression, l‘anxiété et le stress.

Il est toutefois important de respecter les recommandations du NHS en matière de consommation d’alcool.

Selon le NHS, il n’existe pas de taux “sûr”, mais le risque est considéré faible si vous buvez moins de 14 unités par semaine.

Un grand verre de vin rouge contient environ 3 unités.

Il existe également de nombreuses solutions pour réduire le stress sur le long terme. Faire de l’exercice ou profiter de bonnes nuits de sommeil permettent souvent de retrouver la forme.

Une étude a également récemment confié que caresser un chat ou un chien pouvait réduire le niveau de stress. Vous nous remercierez plus tard.

Caroline Allen