De l'ecstasy dans des bouteilles de champagne : les autorités sanitaires européennes sonnent l’alerte

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) signale à nouveau la présence potentielle de MDMA (ecstasy) dans certaines bouteilles de champagne vendues surtout en ligne, mais aussi dans quelques points de vente physiques.

Le 25 février dernier, elle révélait l'existence d'une dizaine de cas d’intoxications recensés aux Pays-Bas et en Allemagne, dont l'une ayant causé un décès. Toutes les victimes avaient bu dans une bouteille de 3 litres de champagne Moët & Chandon Imperial Ice.

"L’enquête policière menée dans ce cadre indique qu’un deuxième numéro de lot peut être concerné par la problématique. Il s’agit donc aujourd’hui de bouteilles de 3 litres des 2 lots suivants : "LAJ7QAB6780004" & “LAK5SAA6490005 (code visible sur l’étiquette, au dos des bouteilles). Ces bouteilles contiennent potentiellement de la MDMA (ecstasy)", alerte-t-elle (source 1).

‼️ L'AFSCA avertit de la présence potentielle de drogue dure dans des bouteilles de 3 litres de champagne Moët & Chandon Imperial Ice‼️ (UPDATE) https://t.co/xTaFe9eCGT pic.twitter.com/A0x0jFps9C

— AFSCA (@AFSCA_Conso) June 3, 2022

Comment reconnaître une bouteille de champagne contaminée ?

Les bouteilles étant opaques, il est difficile de distinguer à l'œil nu celles qui contiendraient de la MDMA. Mais un champagne contaminé présente quand même certaines caractéristiques :

Il ne pétille pas...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles