La lecture, des atouts bien-être aussi !

Malgré l’omniprésence des écrans, les livres font de la résistance. Si l’en croit le baromètre publié l’an dernier par le Centre national du livre (CNL), 86 % des Français ont lu au moins un ouvrage durant l’année qui a précédé et attribuent des "valeurs positives" à la lecture. Et ils ont bien raison. "Elle crée en nous un univers où l’on se retrouve en connivence ou en désaccord avec des personnages. C’est un antre où l’on revient en soi en étant en relation avec eux, loin du brouhaha et des injonctions constantes à être tournée vers l’extérieur", décrypte Tatiana Lenté.

Nos voyages au pays des mots sont salutaires parce qu’ils nous permettent d’accueillir nos propres émotions sans qu’elles nous submergent. On sait grâce à une étude menée à l’université du Sussex que le niveau de stress est minoré de 68 % dès six minutes de lecture par jour. Les techniques d’imagerie médicale le prouvent : cela stimule le cortex temporal gauche, une zone du cerveau dont l’activation procure un apaisement comparable à celui qu’offre la méditation. Et c’est une forme d’automédication à laquelle on a accès autant qu’on le désire, sans qu’il soit nécessaire de consulter un praticien spécialisé.

Mais si bouquiner conduit à un état de relaxation, cela favorise également l’entretien de saines relations avec Morphée, notamment parce que cela lui "prépare le terrain" en ralentissant le rythme cardiaque et soulageant les tensions musculaires. D'après une enquête de The Sleep Council, 39 % des personnes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite