Lena Dunham : comment l’endométriose lui a fait aimer son corps

Margot Ruyter

L’actrice et productrice américaine Lena Dunham a révélé mardi 28 janvier comment l’endométriose avait amélioré sa relation à son corps.

« Avoir l’ endométriose a vraiment eu un effet intéressant sur ma relation avec mon corps. Ces mots ce sont ceux de Lena Dunham, qui s’est confiée dans l’édition britannique du magazine « Cosmopolitan », mardi 28 janvier. Révélée dans la série « Girls », Lena Dunham parle régulièrement de l’endométriose. La comédienne, qui a réalisé une hystérectomie fin 2017, a raconté comment sa maladie avait changé positivement sa relation avec son corps. « La douleur ne vous rend pas sexy, la douleur ne vous fait pas sentir belle, mais d’une certaine manière cela m’a forcée à vraiment prendre possession de mon corps et à exprimer mes besoins », a-t-elle révélé. Ayant eu une relation conflictuelle avec son corps à cause de cette maladie gynécologique qui touche une femme sur dix, l’actrice a expliqué avoir trouvé une « nouvelle liberté » et se focaliser désormais uniquement sur le positif, peut-on lire dans « Cosmopolitan ». 

Même si l’endométriose pèse sur son quotidien (dans sa vie sexuelle ou dans le choix de certains vêtements - les jeans serrés lui causant des douleurs -) Lena Dunham a confié que la maladie l’avait « forcée à être plus honnête avec les autres » et à ne plus faire semblant de toujours aller bien. « Je suis plus attentionnée et plus honnête avec mon corps que je ne l’ai été jusqu’à présent », a-t-elle ajouté. Malgré les cicatrices sur son ventre causées par de multiples opérations...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :