Lena Dunham : son message inspirant pour les femmes atteintes d’endométriose

Ophélie Daguin

A l’occasion du mois de sensibilisation à l’endométriose, Lena Dunham a tenu à partager un texte expliquant sa relation compliquée avec son corps.

Un message inspirant. Ce mercredi 11 mars, l’actrice Lena Dunham a partagé sur son compte Instagram, une photo d’elle vêtue d’un body. Ce cliché en noir et blanc est l’occasion pour elle de s’exprimer sur sa relation parfois compliquée avec son corps tout en sensibilisant ses 2,9 millions d’abonnés à l’endométriose – cette maladie gynécologique qui touche une femme sur dix. Un sujet que l’américaine de 33 ans aborde souvent sans détour et avec beaucoup de sincérité sur les réseaux sociaux comme dans les médias.

« Je ne me suis jamais qualifiée de “body positive” parce que ma relation avec mes formes et mes cicatrices n’est pas ouvertement politique, elle est extrêmement personnelle. Et ce n’est pas toujours quelque chose de positif, explique la créatrice de la série américaine “Girls”. Je puise énormément de réconfort dans le mouvement body positif, mais je me considère plutôt comme “body tolerant” (…) Avec une maladie chronique (ou trois), il est impossible de ne pas ressentir son corps parfois. Mais nous ne sommes plus dans une romance toxique intermittente. Nous ne sommes pas non plus monogames. Je dérive vers elle [la maladie ndlr] et m'éloigne d'elle, essayant difficilement de me souvenir que, peu importe comment je la combats, elle est moi. Je suis elle. Nous n'avons que l’une l’autre, donc nous devons rester ensemble. Et parfois, cela signifie un peu de dentelle pour lui rappeler que je m'en soucie....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :