Lena Dunham : son touchant message sur le deuil de la maternité

Ophélie Daguin

A l’occasion de la fête des mères américaine, Lena Dunham s’est confiée avec beaucoup d’émotion sur son hystérectomie et son désir de maternité désormais impossible.

Célébrée le 10 mai aux États-Unis, la fête des mères a été, pour Lena Dunham, l’occasion d’aborder un sujet douloureux pour elle : son désir de maternité. Après avoir partagé, sur son compte Instagram, une série de photos issue de son enfance, accompagnée d’un doux poème dédié à sa mère, la créatrice de «Girls» s’est fendue d’un autre post pour parler des sentiments qui l’assaillaient en ce jour si particulier. En effet, souffrant d’ endométriose depuis de nombreuses années, Lena Dunham a été contrainte de subir une hystérectomie, en 2017, afin de mettre un terme aux atroces douleurs que provoque la maladie. Une opération chirurgicale qui consiste à retirer tout ou partie de l’utérus, rendant impossible de tomber enceinte. Une profonde blessure sur laquelle la jeune femme de 34 ans s’est confiée, non sans émotion. “Voici une photo de moi la veille de mon hystérectomie (…) Mon utérus n’était pas encore parti – en fait, il me torturait chaque fois qu’il en avait l’occasion – mais j’étais déjà en deuil. Ce chagrin consumait tout, en continu, mais il s’est aussi transformé, écrit-elle. En ce qui concerne le chagrin de la fertilité, certaines font la paix avec un avenir différent (…) Pour d’autres, comme moi, qui ont toujours voulu être maman, cela peut prendre du temps de réaliser qu’il y d’autres façons de fonder une famille. La fête des mères est une célébration belle et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi