Publicité

Lens-Lille: interdits de déplacement à Bollaert, les supporters lillois dénoncent "une décision arbitraire"

"Une décision arbitraire", "un choix politique"... Les supporters lillois ne décollèrent pas alors que la préfecture du Pas-de-Calais doit publier dans les prochains jours un arrêté leur interdisant tout déplacement au stade Bollaert pour le derby du Nord face à Lens le 8 octobre prochain.

"Des citoyens de seconde zone"

Comme ils le précisent dans un communiqué, le LOSC envisage de contester cette décision. Mais cela ne suffit pas à calmer la colère des supporters des Dogues, qui critiquent "l'incapacité des autorités à assurer la gestion des rendez-vous à enjeu".

"Alors qu'au moins 1800 supporters anglais (d'Arsenal, NDLR) sont attendus ce jour à Lens dans un match classé à haut risque (sans aucune publication d'arrêté), cette décision arbitraire démontre une nouvelle fois le choix politique et assumé des responsables pour se dédouaner de leur responsabilité, nous traitant comme des citoyens de seconde zone", peut-on lire dans le communiqué.

"Mettre les supporters en difficulté"

Les supporters lillois sont également très en colère contre le timing de dernière minute de cette annonce, qu'ils voient comme "une stratégie de la préfecture qui consiste à communiquer le plus tardivement possible afin de mettre les supporters en difficulté".

En bons Lillois, les supporters du LOSC ne manquent pas de conclure ce communiqué par une pique à leurs adversaires lensois, rappelant qu'ils ont longtemps été privés de derby "pendant la longue errance sportive de leur adversaire".

Article original publié sur RMC Sport