L'enseigne Auchan va-t-elle vraiment interdire le paiement en liquide ?

·2 min de lecture

Les clients des hypermarchés Auchan se posent des questions depuis quelques jours. Depuis la diffusion sur Facebook d’une photo devenue virale, de nombreux internautes sont persuadés que l’enseigne interdira, à partir du 8 mars prochain, le paiement en liquide dans ses 421 établissements. Sur le cliché pris au sein du centre commercial Gramont, à Toulouse, on peut en effet lire : "Votre ligne de caisse va bientôt se moderniser", et que, par la suite, "Rapid'Auchan n’acceptera plus d’espèces". Les utilisateurs de Facebook, outrés, ont multiplié les partages et les commentaires : "Voilà pourquoi il devenait indispensable de tuer l’économie locale ! Ça c’est fait et maintenant, grade supérieur, on n’acceptera plus les espèces nulle part. Nos politico-financiers en parlaient depuis longtemps…", a par exemple écrit l’un d’entre eux, particulièrement remonté.

Leur colère est toutefois illégitime. La photo est bien authentique, mais Auchan n’a jamais eu l’intention d’obliger ses clients à payer en carte bancaire. Il suffit d’ailleurs de zoomer pour lire une autre mention qui indique : "Paiement en espèces possible en caisses classiques".

Comme le rapporte 20 minutes, qui a réussi à contacter la marque fondée par Gérard Mulliez en 1961, cette affiche annonçait en en réalité des changements dans leur "parcours d’encaissement" dans le cadre d’une "modernisation de l’expérience client en magasin sur la totalité de [son] parc en France". "Cela veut dire que les clients auront désormais le choix entre plusieurs parcours d’encaissement. Au-delà du choix laissé au client, l’objectif est de permettre une plus grande fluidité et une plus grande rapidité donc moins d’attente. Pour cela, il est possible pour chaque client de choisir son mode d’encaissement en fonction de ses courses du moment et donc de choisir entre plusieurs solutions", a souligné le groupe.

Trois sortes de caisses seront donc bientôt accessibles : les caisses classiques, les bornes libre-service avec paiement uniquement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite