L'erreur que l'on fait tous avec les cerises

·1 min de lecture

Si certaines variétés de cerises commencent à mûrir mi-avril, d'autres ne sont bonnes qu'en août. Quoi qu'il est soit, ce fruit d'été dégusté cru, cuit, sur un gâteau ou cueilli directement sur son arbre, est délicieux ! Et en plus, les cerises présentent de nombreux bienfaits pour la santé. Légèrement plus caloriques que d’autres fruits, elles apportent néanmoins des bénéfices non négligeables pour la santé grâce en leur teneur élevée en vitamines A et C, en oméga-3 et oméga-6. Il serait dommage de s'en priver !

Si vous souhaitez les manger crus, en sorbet, en salade ou les déguster en smoothie par exemple, il existe plusieurs méthodes faciles et pratiques pour les dénoyauter. Mais attention, une erreur courante est trop souvent commise lorsque l'on souhaite intégrer des cerises dans une préparation à cuire, comme le célèbre clafoutis. On vous dit tout !

Bien évidemment lorsqu'on mange des cerises, on les dénoyaute au préalable ! Mais saviez-vous que la préparation d’un clafoutis traditionnel aux cerises vous dispensera de dénoyauter les cerises ?

En effet, le vrai clafoutis est préparé avec des cerises entières ! La cuisson des fruits avec leur noyau confère au dessert un délicieux petit goût “kirsché” inimitable, le kirsch étant une eau-de-vie obtenue par distillation de jus fermenté de cerises. De plus, le clafoutis rend moins de jus lorsque les cerises sont cuites avec leur noyau. Le jus mélangé au lait et à la crème atténue la belle couleur des cerises… C'est dommage !

Maintenant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles