Les hommes barbus seraient plus “sales que les chiens”

Les barbes sont de plus en plus populaires dans certains pays (42 % des hommes britanniques seraient plus ou moins barbus).

La pilosité faciale fait généralement fureur auprès du sexe opposé, mais ce look populaire serait loin d’être idéal… hygiéniquement parlant.

Une nouvelle étude vient de conclure qu’une barbe contenait une quantité de bactéries “significativement plus importante” que le pelage des chiens.

La barbe des hommes transporterait plus de bactéries que le cou des chiens. [Photo: Getty]

Des scientifiques ont effectué des prélèvements et étudié la barbe de 18 hommes et le cou de 30 chiens de différentes races dans le cadre de cette étude menée par la clinique “Hirslanden Clinic” en Suisse et diffusée par Mail on Sunday.

Les résultats ont ensuite été comparés, et les scientifiques ont conclu que l’ensemble des barbes possédaient une quantité élevée de microbes, contre seulement 23 des 30 échantillons animaux.

De plus, sept barbes transportaient des bactéries dangereuses pour la santé humaine.

“Les chercheurs ont découvert que les échantillons obtenus à partir de la barbe des hommes contenaient plus de bactéries que les échantillons prélevés sur les chiens”, confie Andreas Gutzeit, professeur et auteur de l’étude.

“D’après ces conclusions, les chiens peuvent être considérés comme plus propres que les hommes barbus”,  précise A. Gutzeit.

On ignore combien d’amateurs de barbe, hommes et femmes confondus, risquent de changer d’avis après avoir lu les résultats de cette étude. Les fans de Kit Harington étaient quant à eux particulièrement “choqués” de constater qu’il s’était rasé la barbe la semaine dernière.

L’acteur de ‘Game of Thrones’, qui interprète Jon Snow dans la série culte, a déçu bon nombre de ses fans en se rasant sa célèbre barbe.

Un internaute a même qualifié le nouveau look de K. Harington de “repoussant”, et un autre a confié sur les réseaux sociaux : “Kit Harington est un homme bien différent sans barbe, hein ?”.

Francesca Specter