Les Nouvelles Aventures de Sabrina (Netflix) : la recette d'un succès inattendu

© Diyah Pera/Netflix

Lorsque Netflix a annoncé sa volonté de donner une nouvelle vie à Sabrina l'apprentie sorcière, la joie n'était pas forcément au rendez-vous. Pourtant, en moins de deux ans, la série a su trouver son public, et fait aujourd'hui partie des programmes les plus attendus sur la plateforme.

Depuis ce vendredi 24 janvier 2020, les abonnés de la plateforme Netflix peuvent découvrir les tous nouveaux épisodes des Nouvelles Aventures de Sabrina. Il s'agit déjà de la troisième partie de la série – qui n'est pas découpée en saisons, contrairement à la plupart des shows – adaptée des comics Sabrina, l'apprentie sorcière. Mais cette série est bien loin de la version pop et humoristique diffusée dans les années 90 sur France 2.

Quand Sabrina se rapproche d'American Horror Story

Pour cette nouvelle adaptation d'un personnage bien connu du grand public, Netflix a pris le parti de proposer une version plus proche du comics, plus sombre et moins humoristique, qui ne vas pas jusqu'à tomber dans l'horreur... Mais qui n'en est pas loin. Sabrina et les sorciers et sorcières qui l'entourent ont vendu leur âme au diable en échange de pouvoirs formidables, mais en contrepartie, la jeune sorcière et ses proches doivent lutter contre de nombreux maux, qui vont des démons au cannibalisme.

Les premiers retours critiques n’étaient pas les meilleurs. La saga a été critiquée notamment à cause de son ambiance “trop dark”, aux yeux des parents inquiets, et de son esthétique jugée “trop floue” par certains téléspectateurs. Netflix a même été attaquée en justice par le Temple satanique, qui accusait la plateforme d'avoir copié une statue de Baphomet, leur icône. Toutefois, en dépit des polémiques, la série a rapidement su trouver son public, aussi bien du côté des ados que des adultes, et ce en touchant à différentes thématiques.

Une série bien ancrée dans les thématiques de société 

C'est d'ailleurs peut-être ça qui fait tout le succès des Nouvelles Aventures de Sabrina. Si le personnage principal est une sorcière dotée de pouvoirs magiques, la plupart de ses proches sont des humains comme les autres (ou presque), et tous possèdent des problèmes d'adolescents typiques : les premiers amours, les premières relations sexuelles, les difficultés à entretenir une amitié lorsque nos proches s'éloignent... Mais aussi des sujets extrêmement sérieux tels que la transidentité, ou encore la recherche de ses parents. Ces thématiques parlent à un public toujours plus en quête de représentation, en particulier dans le domaine de la pop culture. 

Le casting joue aussi un grand rôle dans la popularité du show. Une ancienne star de la série Mad Men, Kiernan Shipka, se glisse avec aisance dans la peau de la sorcière, et dévoile même un petit côté femme fatale au fil des épisodes. Elle est accompagnée de Michelle Gomez, qui s'est récemment illustrée dans Doctor Who, ou encore de Gavin Leatherwood et Ross Lynch, qui incarnent ses deux soupirants. Eh oui, que serait une série pour adolescents sans un petit triangle amoureux ?

Une partie 3 tout feu tout flamme 

Après les péripéties de la seconde partie, diffusée sur Netflix il y a quelques mois, Les Nouvelles Aventures de Sabrina vont reprendre... En enfer ! Les producteurs de la série ont affirmé à The Wrap que la jeune sorcière, devenue Reine du monde souterrain après avoir triomphé de Lucifer, allait devoir affronter de nouveaux dangers. Et notamment un nouveau méchant incarné par Sam Corlett, qui campera Caliban, prince des Enfers. Sabrina et ses amis devront également affronter de nombreuses entités maléfiques qui veulent s'en prendre à leur ville, avec un objectif bien précis : sauver Nick Scratch, qui s'est sacrifié pour sauver l'héroïne, et se retrouve piégé en Enfer. Un vaste programme.

À LIRE AUSSI

> 5 choses à savoir sur Victoria Pedretti, la nouvelle star de la série You

> On regarde quoi sur Netflix en 2020 ?

> 5 choses que vous ne saviez peut-être pas sur Hélène et les garçons