“L'Etat devient assureur” : Sur “C à Vous”, Franck Riester précise les mesures pour la culture

Fanny Marlier
(Capture d'écran)

Invité de C à Vous (France 5) ce mercredi 6 mai, le ministre de la Culture est revenu un peu plus en détail sur les annonces faites par Emmanuel Macron en début d'après-midi. Alors que les 6 000 salles de cinéma françaises sont encore fermées et que les tournages sont à l'arrêt, le ministre l'assure : “L'Etat devient assureur”. Un fonds d'indemnisation permettant de payer les producteurs de film qui verront leur tournage arrêté va être lancé. Si l'on ne connaît pas encore le montant précis, Franck Riester parle pour l'instant de “plus de 50 millions d'euros”, pour un fond “qui sera abondé par les régions et les assureurs, et un certain nombre d'acteurs privés.”

Les plateformes de streaming sollicitées

En ce qui concerne l'épineuse question de la proximité entre les comédien·nes et des équipes techniques sur les plateaux de tournage : “Tout ça reste à régler”, a-t-il simplement indiqué.

Face à la fermeture des salles de cinéma et la baisse massive des revenus publicitaires dans les chaînes de télévision (-80 % en avril) “Il est très important de faire contribuer d'autres acteurs”, affirme le ministre à propos des plateformes de streaming, qui elles, ont largement bénéficié du confinement voyant leurs nombres d'abonné·ées exploser. Une directive européenne va donc obliger les géants de la VOD à financer les productions cinématograph

Lire la suite sur lesinrocks.com