Leucémie chronique : Nicolas Peyrac se dit en rémission après 4 chimiothérapies

“So far away from LA”, “Je pars”. Les tubes du chanteur Nicolas Peyrac reviennent vite en tête à quiconque les a déjà entendus. A 73 ans, Nicolas Peyrac a gardé son côté discret, mais n’a pas déserté la scène publique pour autant.

Plume de nombreux chanteurs à succès, l’artiste, qui est également écrivain, n’a pas été épargné sur le plan de la santé, puisqu’il a souffert d’une leucémie lymphoïde chronique (ou LLC), cancer du sang touchant les lymphocytes B, cellules du système immunitaire qui fabriquent des anticorps.

Au micro de France Dimanche, le chanteur a récemment donné de ses nouvelles, lui qui vit désormais à Montréal (Canada) avec sa femme et sa fille. Assurant être “rémission complète après avoir fait quatre chimiothérapies”, Nicolas Peyrac a raconté avoir ensuite souffert d’une maladie auto-immune. “[Elle] s'est traduite par une baisse anormale du taux d'hémoglobine, ce qui m'a valu de nombreuses transfusions. Mais désormais je vais mieux. J'ai juste un suivi régulier”, rassure l’artiste.

Le suivi dont parle Nicolas Peyrac est essentiellement basé sur des examens cliniques (palpation des ganglions par exemple) associés à des examens biologiques. Il vise à déceler une éventuelle récidive, mais aussi à détecter et traiter les éventuels effets indésirables tardifs des traitements, note l’Institut national du cancer (INCa).

L’INCa estimait à 4 674 le nombre de nouveaux cas de LLC en 2018, dont 59 % chez des hommes, ces derniers étant...

Lire la suite