Publicité

"L'Europe, c'est aussi ça": Éric Dupond-Moretti salue la réussite de l'opération pour retrouver Eya

Le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a salué vendredi dans un tweet le succès de l'opération qui a permis de retrouver Eya, 10 ans, enlevée jeudi en Isère par son père et un complice.

"Eya a été retrouvée saine et sauve au Danemark! En moins de 48 heures. À près de 3 000 km de chez elle. Merci à tous les enquêteurs européens qui se sont mobilisés et ont permis d'interpeler les suspects", a-t-il écrit.

"Oui, l'Europe, c'est aussi ça", a ajouté le garde des Sceaux.

Eya a été retrouvée vendredi au Danemark, où ses ravisseurs ont été interpellés après l'émission d'un mandat d'arrêt européen, a annoncé le procureur de Grenoble Éric Vaillant. Me Mélanie Muridi, l''avocate de la mère de la petite fille, a assuré sur BFMTV qu'Eya était saine et sauve mais allait "comme peut aller une petite fille qui a vécu un enlèvement".

Enlevée alors qu'elle allait à l'école

Eya, scolarisée en CM2, a été enlevée vers 8h15 pendant qu'elle marchait avec sa mère dans la rue pour se rendre à son école de Fontaine, en banlieue de Grenoble. Selon le parquet, le père "et un complice encagoulé" ont "gazé avec du produit lacrymogène la mère de la petite fille" avant de s'emparer de l'enfant.

Avant l'arrestation des suspects, le procureur de Grenoble avait indiqué que les éléments en possession des enquêteurs laissaient penser que le père, son complice et l'enfant étaient partis à l'étranger.

Une information judiciaire a été ouverte dans l'après-midi, notamment pour "violences aggravées" sur la mère de l'enfant ainsi que "soustraction par ascendant" et complicité, et des mandats d'arrêt ont été délivrés et "diffusés dans le cadre d'un mandat d'arrêt européen", selon le parquet. Ce dernier avait levé l'alerte enlèvement dans la matinée après la réception d'environ 70 messages par la police judiciaire.

Article original publié sur BFMTV.com