L'extracteur de jus : on en profite l'été !

Semblable à un couscoussier, l’extracteur à vapeur est utilisé depuis longtemps pour la fabrication de jus et de confitures. Cet équipement, composé de trois paniers superposés, permet d’obtenir un liquide en grande quantité sous l’effet de la chaleur. L’eau, placée dans la partie basse, se transforme en vapeur, fait éclater les fruits et libère leur jus, recueilli chaud à travers un tuyau d’évacuation. L’appareil est bon marché (à partir de 35 €) et présente l’intérêt de réaliser des jus pasteurisés qui se conservent longtemps.

L’extracteur à froid est un robot qui produit des jus de fruits, de légumes, d’herbes, mais aussi de noisettes et d’amandes. C’est Norman Walker, un nutritionniste américain, qui invente en 1930 le premier spécimen : le Norwalk Hydraulic Press Juicer. Il repose sur un moulin à broyer et une presse hydraulique. Depuis, des modèles plus simples sont apparus sur le marché. Une vis sans fin écrase lentement les ingrédients qui sont ensuite filtrés par un tamis. Jus d’un côté, pulpe et fibres de l’autre sont restitués dans deux bols différents. La faible vitesse de rotation, qui ne dépasse pas 60 à 80 tours/minute, préserve vitamines et nutriments. Le breuvage peut se conserver de 12 h à 24 h. Le prix des appareils varie entre 89€ et 1.200€.

Qu’ils soient électriques, manuels, verticaux ou horizontaux, les extracteurs de jus à froid ont un point commun : un mécanisme à vitesse lente qui sépare fibres et jus. La centrifugeuse fait la même chose mais avec un disque (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles