"L'hibernation", une stratégie efficace pour préserver sa santé mentale ?

·1 min de lecture

L'ambiance anxiogène du moment et le brouhaha extérieur vous sont beaucoup trop étouffants ? Vous ne parvenez pas à vous exprimer dans ce capharnaüm qui vous lasse ? Plus encore, vous craignez de sombrer dans le burn-out, si tant est que vous n'y avez pas déjà posé un pied ?

Pas de panique, le Dr Jenn Anders a une solution : "l'hibernation". On le sait, cette option est déjà couramment pratiquée par les marmottes, les hérissons, les chauve-souris... A première vue, vous ne partagez pas non plus mille et un points communs avec ces individus par ailleurs charmants. Or, selon Jenn Anders, on aurait tant à gagner à nous éloigner du monde.

Ne serait-ce que sur le plan de la santé mentale. Hiberner, pour moins s'angoisser ?

Une hibernation qui fait du bien

Et si c'était vrai ? C'est en tout cas ce que suggère la docteure dans les pages du magazine en ligne Stylist. L'experte associe même l'hibernation à un processus de guérison. Car par hibernation, il faut également comprendre : "introspection". Quand le moral est au plus bas, sortir de chez soi n'est pas la solution la plus évidente et pourtant, c'est la plus recommandée. Comme s'il fallait à tout prix se confronter au monde.

Or, un retour à soi importe tout autant, si ce n'est plus encore. L'hibernation serait dès lors une "stratégie" qui, loin de s'associer au déni, permettrait de mieux "faire face à des situations difficiles". Pour Jenn Anders, c'est également une histoire de...

Lire la suite


À lire aussi

Comment préserver notre santé mentale sur la durée ? Les conseils d'une psy pour tenir
Non, refuser l'avortement à une femme ne l'aide pas à "préserver sa santé mentale"
Pourquoi le pyjama est bon pour notre santé mentale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles