"Les liaisons dangereuses", le remake "gênant" qui cartonne sur Netflix

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est un étrange film qui caracole en tête des tendances Netflix depuis une semaine. Débarquée le 8 juillet sur la plateforme, l'adaptation très libre du roman cultissime Les liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos a fait une percée fulgurante dans les visionnages en France, se classant deuxième après le très joli film d'animation, Le monstre des mers.

Dans ce drôle de remake version réseaux sociaux réalisée par Rachel Suissa, on découvre Célène, interprétée par l'influenceuse Paola Locatelli, une ado qui préfère largement se plonger dans ses livres que scroller sur Insta. Déménageant à Biarritz, elle va rencontrer Vanessa (Ella Pellegrini), instagrammeuse star et Tristan (Simon Rérolle), surfeur charismatique. Mais Célène se retrouve en réalité au coeur d'un pari machiavélique entre Tristan et Vanessa.

"Vraiment très très nul"

Si de nombreux spectateurs ont été intrigués par cette nouvelle mouture made in France, on est bien loin du teen-movie vénéneux et pop à souhait Sex Intentions (1999), dans lequel Sarah Michelle Gellar et Ryan Phillippe s'amusaient avec la candide Reese Witherspoon. Le Parisien pulvérise le film qu'il juge "navrant" : "Ici, le superflu l'emporte, l'ennui est présent, mais pas le nécessaire.". Ouch.

Une internaute flingue elle aussi ce remake sur Twitter : "Le film là, Les liaisons dangereuses, avec Paola Locatelli, vraiment très très nul. Le scénario 0, c'est du vu et...

Lire la suite


À lire aussi

Pourquoi le show Netflix du comique Dave Chappelle est "dangereux"
"Raw water" : cette tendance qui cartonne aux Etats-Unis serait dangereuse
"Rep à sa Greenpeace" : la vidéo gênante du ministre Jean-Baptiste Djebbari sur TikTok

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles